Le 18/11/2019, dès 7h du matin, une adhérente, par mail,  nous informa de la détérioration totale d’un banc à chimère, acte confirmé rapidement par une autre adhérente… 
Nous avons donc pris contact immédiatement par mail avec Mme la 1ère Adjointe en ces termes :  
.
Extrait de nos deux mails :
Le 18/11/2019, « Ne sachant que faire devant un tel acte, je vous  signale l’état de destruction totale de ce banc situé au droit du 17bis. Les riverains ont entendu du bruit important à 2h30 cette nuit, sans autre indice. Que penser ? Accident, vandalisme gratuit ? A priori tous les éléments sont là, mais cassés. Nous nous en remettons à vous pour investiguer davantage et tenter une reconstruction de ce banc historique. Merci à vous »…
Le 21/11/2019, « Ce type d’incident a déjà eu lieu il y a quelques années au Parc de La Colombière, avec deux bancs cassés. Vos services ont su rénover et remettre en place les deux bancs à partir des moulages des chimères que vous possédez. Aussi, nous espérons vivement que ce patrimoine pourra être restauré et remis en place. Nous vous remercions par avance de  l’attention et le suivi que vous porterez sur ce dossier »…
go-down-5
18/11/2019, Mme la 1ère Adjointe nous informe que les services compétents procèdent actuellement à l’instruction de notre demande.
.
A suivre…
Situation le 18 novembre 2019.
 Bancs a chimere cassé c. du G. de Gaulle 18 11 201 (4)
 .
Bancs a chimere cassé c. du G. de Gaulle 18 11 201 (3)
.
Bancs a chimere cassé c. du G. de Gaulle 18 11 201 (2)