La statue de Junon accueille le visiteur dès son entrée dans le Parc, à gauche de l’accès principal.
Le temps, la mousse, les végétaux ont eu raison de sa patine initiale.

Aussi, nous avons sollicité, en janvier 2016, les Services de la Ville pour un nettoyage en vue de lui redonner son éclat.
Notre demande a été confirmée au cours de la réunion technique sur site le 11/02/2016.
Nous espérons une action en ce sens pour l’exercice 2017.

go-down-5

23/03/2016, information historique et technique reçue de la Mairie en commission de quartier, information intéressante que nous retranscrivons intégralement :
« Cette statue est un moulage de la Junon du Capitole par le sculpteur Antoine-Henri Bertrand (exécutée à Rome en 1783). Ce moulage réalisé en ciment-pierre a été installé à l’entrée du parc en 2003, en remplacement de l’original qui avait été mis à l’abri (et restauré) au musée des Beaux-Arts en 2000. Visiblement, le moulage présente une problématique classique de contamination biologique (lichen et mousses) et sans doute d’encrassement urbain. Le nettoyage par micro-sablage et le traitement biocide de la statue posent des contraintes en termes de conditions climatiques (éviter la période hivernale pour un tel traitement), d’échafaudage couvert (pour mettre la sculpture hors d’eau pendant au moins 4 semaines), et d’évacuation des eaux contaminées pendant le chantier. Une demande de diagnostic et une estimation financière de l’opération aux restaurateurs-conseils du marché forfaitaire des sculptures seront demandées. De plus, dans le cadre de la Direction des musées et du patrimoine, la faisabilité (budgétaire et technique) d’une telle opération sera étudiée dans le trimestre à venir, en fonction d’une programmation pluriannuelle des interventions d’entretien/restauration du patrimoine urbain (en cours d’élaboration). Il s’agira notamment de déterminer les opérations prioritaires pour l’année 2016″.

24/11/2016 : selon nos informations recueillies en commission de quartier, cette statue serait intégrée dans un programme de restauration du patrimoine dijonnais pour l’année 2018.

05/12/2018 : après relance par mail, informations recueillies en commission de quartier« La statuaire des parcs et jardins de Dijon a fait l’objet d’une étude-diagnostic en 2016-2017, incluant un rapport sur l’état de conservation des œuvres, des préconisations de restauration et des éléments de chiffrage. La statue de Junon est un moulage en résine d’un original conservé au musée des Beaux-Arts. Le rapport concernant cette sculpture fait mention d’une pollution de surface (lychens, mousses, etc.) due à l’environnement de la statue, de quelques altérations mais l’état structurel demeure correct. C’est pourquoi les prévisions de restauration se sont pour le moment concentrées sur des œuvres dont l’état était plus préoccupant. Néanmoins, cette demande est enregistrée. »

A suivre…

colombiere-statue-reduite-2