Suite à « l’envahissement » des pelouses de la demi-lune de l’entrée du Parc de la Colombière, des voies de circulation et des arrêts de bus, en particulier le week-end, nous avons réactivé, le 18/03/2014, ce dossier par mail auprès de l’Adjoint en charge de la Tranquillité Publique (contacts antérieurs sur ce sujet).
Les photos ci-dessous démontrent la situation relevée les 2 et 16/03/2014.
Cf. historique du dossier ci-après.

go-down-5

Le 18 mars 2014, comme l’an passé, le Responsable en charge des relations avec les administrés sur ce type de dossiers (Service Tranquillité Publique) nous informe par téléphone que, suite à notre intervention, les Services techniques ont été sollicités afin d’apporter les solutions adéquates.
Toutes les pistes sont envisagées (verbalisation, aménagement, voire meilleur marquage des places de parkings et voies de circulation, etc…).

30 juin 2014, suite à l’accident relevé face à la piscine du Carrousel (photo. ci-dessous), signalé à Allô Mairie avec relance de nos demandes de respect des arrêtés municipaux, le Responsable en charge des relations avec les administrés sur ce type de dossiers (Service Tranquillité Publique) nous informe par téléphone qu’une nouvelle mission était mise en place en ce sens.

23 avril 2015 : au cours d’une réunion relative à l’aménagement de l’entrée du Parc de la Colombière, le sujet « stationnement sur le site » tenta de s’immiscer dans le débat. Sujet irrecevable vu de la mairie, avec un aveu affirmant que ce problème n’est pas spécifique à notre secteur mais vaut pour tout Dijon.
Relance est faite à chaque occasion se présentant à nous…

02 juin 2017 : quoique déjà expliqué dans d’autres dossiers sur ce site, en synthèse, il est bon de rappeler que les travaux réalisés dans la demi-lune de l’entrée du Parc de la Colombière en décembre 2016, suite à la construction du nouvel immeuble, interdisent désormais tout accès aux automobiles sur les parties herbeuses de ce secteur.
N.B. : Nous nous sommes fortement impliqués dans la réflexion permettant cette avancée significative conforme aux schémas du PLU.
Cela vient compléter la mise en œuvre de l’espace piétonnier face à cette entrée, avec toutefois l’absence encore remarquée ponctuellement des potelets régulant la circulation des véhicules sur cet espace.
Nous ne manquons pas de le rappeler régulièrement aux Élus.
Par ailleurs, l’organisation du vide grenier d’automne semble avoir attiré l’attention tant de la Ville que des Organisateurs afin de respecter les parties herbeuses des Allées.

Deux points noirs restent identifiés : le Critérium d’après Tour de France et le Roller Marathon durant lesquels les contre-allées, pistes cyclables et pelouses sont totalement envahies par les automobiles des participants et organisateurs, sans limites !

A suivre donc  à nouveau…

Avant travaux…Colombiere 20 03 2016 16h30 (2)_LI

Après travaux…59 cours du Parc 04 2017
Autres exemples…

poubelle-incident-de-juin-2014-piscine

0colombiere-dimanche-16-03-2014-6

0colombiere-dimanche-16-03-2014-5

colombiere-dimanche-02-03-2014-2

Historique du dossier, 2007/2013.

Dès 2007, nous avions évoqué les incivilités constatées dans les Allées du Parc.
Actuellement, circuler* et stationner tant sur les contre-allées que sur les pelouses sont devenus des actes habituels.
* circulation automobile.

Cette situation, contraire aux arrêtés municipaux réglementant la circulation et le stationnement sur ces contre-allées,
– génère une insécurité pour les piétons et cyclistes,
– nuit fortement à la qualité des espaces verts, par endroits fort dégradés, voire détruits.

Nous excluons bien entendu le cas des ambulances, des travaux ponctuels et certains riverains qui n’ont pas d’autres accès sauf à entrer par les allées.

Nous ne pouvions rester immobiles devant de tels agissements largement évoqués à notre Assemblée Générale de mai 2012.

Aussi, afin de clarifier la situation et favoriser un retour à une situation normale, basée sur le respect tant des textes que de l’environnement, nous avons remis aux Elus en charge de ces domaines un dossier argumenté avec propositions d’actions.

go-down-5

Le 12 mars 2013, le Responsable en charge des relations avec les administrés suite à ce type de dossiers (Service Tranquillité Publique) nous informe par téléphone :
– que la verbalisation pour chaque contrevenant pris en flagrant délit devrait devenir la règle,
– que son service prendra contact avec quelques résidents si nécessaire afin d’anticiper toutes mauvaises habitudes,
– enfin, que la position que nous prenons dans le sens du respect de l’environnement, via les textes en vigueur, va dans la bonne direction.

Le 3 avril 2013, le 1er Adjoint au maire en charge de la Tranquillité Publique et à la Médiation, nous confirme par lettre les éléments donnés par téléphone le 12/03.
A savoir :
– vigilance particulière sur le site par la police municipale,
– verbalisation,
– passages intensifs de la police municipale durant deux mois.

Enfin, en cas de nécessité, il nous invite à téléphoner au 03 80 74 51 53… à consommer sans modération !

Le 06 avril 2013, en attente de la remise en état des espaces verts détériorés par les véhicules.

Le 23 juillet 2013 : dans les faits, une amélioration est constatée, avec quelques cas récurant pour lesquels nous n’hésitons pas à faire appel aux services de la Police Municipale.
Les passages réguliers de leurs équipes semblent déclencher certains réflexes civiques un « peu oubliés ».
Aussi, en conclusion de ce dossier, nous avons demandé à l’Adjoint au Maire en charge de la Tranquillité Publique de maintenir la pression sur les deux cours, du Général de Gaulle et du Parc.
Quant aux espaces verts détériorés, ce sujet est traité par ailleurs.

Exemple…

stationnement-contre-allees-8