Plusieurs adhérents et riverains nous ont fait part, depuis un an,  de difficultés relatives à la Tranquillité Publique sur le secteur des Allées du Parc.
Nous en avons référé à Mme la 1ère Adjointe, par mail, le 06/07/2021, en ces termes :
.
« Mme Koenders, bonjour,
Bien conscient de la charge qui est la votre, je me résous quand même à vous solliciter pour un sujet qui devient grandissant sur le secteur, la remise en cause de la tranquillité publique, thème intégré à votre délégation.
En effet, importantes sont les sollicitations reçues depuis un an quant à différentes habitudes, gestes récurrents, vécus sur l’axe Wilson-Colombière, soit les Allées du Parc.
Je vous en dresse ci-dessous la liste afin que vous puissiez juger par vous même des actions à engager afin de ne pas laisser s’installer des habitudes contraires à l’expression “Dijon douce à vivre”. 
Merci à vous.
Cordialement, Philippe Privat
Président des Amis des Allées, membre de la Commission de Quartier Chevreul-Parc
Tél. : 09 63 65 96 35 et 06 08 62 43 57
http://www.lesamisdesallees.fr/

Tapages nocturnes Cours du général de Gaulle, entrée via la place Wilson.
Un important dossier est ouvert avec les riverains de ce secteur, à tel point que vous avez pris position à plusieurs reprises afin d’engager les améliorations escomptées (votre courrier du 16/10/2020, vos mails récents).
Notre intervention de ce jour consiste à vous mettre en alerte sur le fait que traiter le problème à ce niveau conduit à le déplacer  sur l’axe des allées du parc.
Le mal est donc plus profond et ce problème doit être traité dans sa globalité sur l’axe Wilson-Colombière.
Certes ce site est accueillant.
Pour exemple, vous comprendrez que supporter la nuit un bar à chicha sous ses fenêtres de chambres, avec paroles et musiques, circulation bruyante de scooters , arrivée des voitures et départ avec claquements de portes ne correspond pas à ce que les habitants attendent pour leur repos après leurs journées de travail. Vous avez eu des échanges à ce sujet durant l’été 2020 avec des habitants près du rond point Michelet.
De même, pour autre exemple mettant en cause l’image de notre ville, vous comprendrez aussi que les touristes que nous accueillons dans notre gite viennent chercher autre chose en visitant Dijon (35 cours du général de Gaulle). Leurs attentes sont toutes autres.
Il existe des lieux éloignés de toutes habitations où ce type de rencontres pourraient être orientées.
Nous sommes intervenus nous mêmes un soir de juillet 2020 auprès d’un groupe bruyant, nous avons réussi à le faire se déplacer, mais est-ce notre rôle ?
Aire de camping-cars “auto déclarée” sur le rond point Michelet.
Depuis l’été 2020, le stationnement de camping-cars se généralise sur le rond point Michelet, de deux natures différentes :
stationnement permanent, sans habitation permanente, en quelque sorte parking au même titre qu’une voiture. Sauf qu’un camping car ne fait pas la taille d’une automobile et vient grever fortement la capacité de stationnement du secteur, en particulier depuis l’ouverture de la nouvelle piscine.
stationnement permanent, avec habitation permanente, cette fois, il s’agit d’un usage “camping”, avec chien en liberté, musique extérieure etc… (exemple n° CM 836 JK).
Il existe sur Dijon un camping dédié à cela nous semble-t-il, et peut être des aires dédiées au camping-cars comme dans d’autres villes ? Avec bien sur respect la aussi de l’environnement.
Ce type de stationnement ne pourrait-il pas être interdit sur cet axe afin qu’il ne devienne pas une aire de stationnement habituelle relayée par les réseaux sociaux ou autre guide dédié au camping-caristes ?
Pour cela un arrêté municipal parait nécessaire.
Dans l’attente, une attention particulière des forces de l’ordre serait la bienvenue. Les signalements récents de riverains n‘ont pas eu l’écoute escomptée.
Rodéos sur l’intégralité de l’axe Wilson-Colombière.
Superbes lignes droites que sont ces deux tronçons des Allées du Parc ! Surtout quand les protections piétons sont retirées pour les manifestations estivales.
Ce sujet rejoint tous les autres, le renforcement de la Police Municipale parviendra-t-il à supprimer ces actes irresponsables engageant la sécurité d’autrui ?
Traiter ce quartier avec la même considération, et moyens, que dans d’autres devient, et nous le regrettons, indispensable.
Réponse au mail de M. Chassain du 13/07/2020,  stationnement Poids Lourds (avec photo).
Cette correspondance nous permet de relancer ce dossier.
Votre mail du 15/07 laissait entrevoir une prise en charge par vos Services. Merci à vous pour la reprise de ce signalement. »

8 et 15 juillet 2021 : tant Mme la 1ère Adjointe que le Chargé des relations Police / Population Direction de la Tranquillité Publique ont répondu  à nos sollicitations, avec des éléments d’actions intéressants.
Communication en a été faite aux habitants du quartier les plus concernés.
A suivre dans les actes…

15 septembre 2021 : suite à de nouvelles incivilités flagrantes de personnes sans respect (chahut nocturne sur les statues du monument aux morts, mariage totalement « déjanté » avec rodéo sur l’aire piétonne du monument aux morts…), nous avons eu de nombreux échanges avec la municipalité, échanges que nous clôturons ce jour ainsi (extrait) :
« Bonsoir,
Merci pour ces informations. J’en profite pour rediffuser les contacts que vous soulignez avec les différents horairesNous sommes bien conscients que d’autres quartiers vous préoccupent plus que le présent secteur, nous le comprenons. C’est pour cela que nous vous émettons ces signalements afin de vos aider à maintenir la sérénité escomptée par les dijonnais, qu’ils soient résidents ou visiteurs. Si l’été a été plus “tranquille” que l’été 2020, ces évènements récents soulignent néanmoins une certaine fragilité.
Gageons que vos actions soient payantes ! »

Dégradations sur le Rond-point Michelet à l’occasion d’un mariage sans respect
Quad sur espace Monument aux Morts d'un mariage ar

Piliers Guillaume Moisse V4 (6)